© Sparcraft

 

  
 Retour sommaire
A LA LIVRAISON

Prévoir une surface de travail suffisante au niveau des barres de flèche et à chaque extrémité du mât. Préparer une gamme d'outils standard à portée de la main. Il faut du ruban adhésif et un bon couteau mais aucun outil spécialisé n'est requis autre que ceux qu'on trouve dans une boîte à outils normale. Prendre soin de ne pas couper les messagers au cours du déballage et se servir de l'emballage pour poser les pièces. Vérifier avec soin qu'il n'y a pas eu de dommages pendant le transport et qu'il ne reste pas de pièces dans l'emballage. Vérifier que tous les messagers sont présents et attachés séparément et mettre l'étambrai et le pied de mât en place immédiatement. Le câblage électrique doit être installé en se servant des messagers (le cas échéant) et il faut monter les fixations des équipements électriques en tête de mât (mais pas les appareils eux-mêmes). On peut vérifier l'éclairage avec une batterie de 12v si besoin est.

 

INSTALLATION DU GREEMENT ET DES BARRES DE FLECHES

Identifier tous les éléments du gréement dormant, haubans, intermédiaires, étai, pataras, etc et les fixer sur le mât. Ils peuvent être de 4 types. Embout à œil serti sur cadène extérieure. Mettre l'axe en place et assurer avec la goupille. Entourer de ruban adhésif pour éviter l'usure des voiles et du gréement sur la goupille. Coquille. La coquille se trouve en place sur le hauban. Pour la fixer, la faire entrer par le trou dans la paroi du mât puis pivoter l'ensemble de 90°. On peut maintenir le hauban en place avec du ruban adhésif ou un rivet aluminium pour que la coquille ne bouge pas pendant le montage du mât. Une fois que le mât est érigé, les coquilles sont maintenues rigidement en place par la tension du gréement.

 Sur les mâts SPARCRAFT OCEAN à barres de flèche soudées, passer les haubans dans les trous appropriés des barres de flèche - ils seront maintenus en place par la tension du gréement. S'assurer que la coupelle en inox soit bien entre la boule et la fixation de barre de flèche. Pour les gréements à deux barres de flèche, le galhauban passe par le trou avant et l'intermédiaire par le trou arrière de la barre de flèche.

Barreau de barres de flèches sur les espars SPARCRAFT PERFORMANCE. Passer la boule par le trou le plus grand dans la barre et la glisser dans son emplacement. Suivre les instructions fournies pour le montage. Terminaisons en T. Présenter l'embout à 90° pour le passer dans l'ouverture. Tourner de 90° pour le mettre en place. Fixer une retenue en caoutchouc ou une plaque en inox pour éviter toute sortie accidentelle de l'embout en T (cette précaution est particulièrement importante en ce qui concerne les bastaques).

Fixer ensuite les barres de flèches en utilisant les axes et les goupilles fournis et entourer le tout de ruban adhésif pour éviter que le gréement courant ou les voiles galhaubans passent à l'avant et les intermédiaires à l'arrière des embouts de barres de flèche. S'assurer que lorsque le mât est érigé en position les barres de flèche soient légèrement ascendantes afin de répartir efficacement la charge des haubans vers le mât. (voir schéma). S'assurer de nouveau que les coupelles soient en position le cas échéant, c'est-à-dire dans les emplacements des boules et que l'étambrai et la jupe soient en place si le mât est du type posé sur quille. Vérifier que les ridoirs puissent être réglés et que les pas de vis ne soient pas endommagés. Ils doivent être lubrifiés avec du WD40 ou un produit similaire. Tout le gréement courant doit être installé. Pour ce faire, attacher les messagers aux nouvelles drisses et entourer le noeud de ruban adhésif. Finir l'installation avec un noeud en 8 aux extrémités des drisses. Avant d'ériger le mât, attacher tout le gréement, dormant et courant au pied du mât sauf l'étai (ou l'enrouleur de foc) qui doit être libre et prêt à être fixé lorsque le mât est érigé.

 

GIROUETTE ET INSTRUMENTS

Il est plus pratique d'installer la girouette et les capteurs des instruments quand le mât est sur le quai. Si l'opérateur de grue est expérimenté dans ce genre d'opération, il est peu probable que les instruments soient endommagés, mais le plus sûr est de mettre les instruments à poste lorsque le mât est érigé.

 

MESURE DU VOILIER

Avant de mâter, prendre la précaution de vérifier la position correcte de la fixation de pied de mât sur l'axe longitudinal du bateau. Toute erreur rendra le réglage du gréement problématique. Vérifier que les goupilles et types de ridoirs soient compatibles avec les fixations de pont et les cadènes. Si le mât est du type posé sur la quille, mesurer la distance sous le pont pour la comparer avec la distance sur le mât entre le pied et l'étambrai afin d'éviter un problème embarrassant lorsque le mât doit être mis en place.

 

MISE EN PLACE DU MAT

Si le mât est érigé à l'aide d'une grue, il est important que le personnel soit expérimenté dans ce genre d'opération, dans la répartition des charges et les effets du vent. Le mât doit être soulevé à l'aide d'une élingue souple au niveau ou juste au-dessus du centre de gravité. L'élingue doit être arrimée afin qu'elle ne puisse pas glisser sur le mât. Le pied de mât peut alors être manoeuvré en position. Fixer l'étai avant et les galhaubans. On peut s'aider des drisses pour équilibrer le mât. Lorsque le mât est en place en toute sécurité, on peut retirer l'élingue et entreprendre le réglage du gréement.